Travailler en sécurité est-il devenu un luxe ?

Communiqué de presse de Muriel Burgaz, Conseiller régional, Secrétaire Départemental adjoint du FN 38

Quand on exerce la profession de Chauffeurs de Bus, on est en droit de se poser la question.

La scandaleuse agression mercredi d’une conductrice de car du Réseau Transisère à Grenoble montre que le niveau d’insécurité atteint par cette profession n’est plus acceptable.

Non, il n’est plus acceptable que les conducteurs de bus, en l’occurrence ici une femme, exercent leur métier de service public avec la peur au ventre et soient aujourd’hui les premières victimes des politiques laxistes que nous dénonçons depuis longtemps.

Bien sûr les employés de la compagnie CarPostal qui disent subir crachats et insultes « régulièrement » ont légitimement exercé leur droit de retrait et demandent des vitres anti-agression, un système d’alerte, des caméras de vidéosurveillance à l’intérieur des cars.

Mais chercher à gérer les conséquences n’est pas la solution ni une politique d’avenir. La véritable politique courageuse et responsable est d’oser s’attaquer aux sources et aux causes de cette délinquance et insécurité croissantes.

Le Front National de l’Isère rappelle que seule une politique de tolérance zéro, le réarmement moral, humain et matériel de nos forces de sécurité et la fin du laxisme judiciaire permettront d’y parvenir. Il est également indispensable pour les mineurs récidivistes de responsabiliser les parents par la suppression du versement des aides sociales en cas de carence éducative manifeste.

L’ensauvagement de la société française est une réalité qu’il n’est plus possible de nier. Et surtout que l’on ne vienne pas nous parler « d’incivilités », c’est bien plus que cela !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *