Réunion sur l’accueil des migrants à Saint Hilaire du Rosier

Lors de la réunion organisée par la Préfecture concernant l’accueil de 60 clandestins sur Saint Hilaire du Rosier, les cadres du Front National Isère Florian Ferré coordinateur et Bruno Desies Conseiller régional étaient présents. Auparavant, des habitants de Saint Hilaire, bien que non-membres, avaient contacté la fédération de l’Isère, désemparés.
Nous avons fait entendre notre opposition à la répartition des migrants dans nos campagnes. Dans une salle comble et survoltée, les représentants de l’état ont balayé les préoccupations et les craintes légitimes des habitants, se contentant de minorer l’impact tant local que national.

20161006_190536

20161006_190541

Bruno Desies, Conseiller Régional s’est adressé au Secrétaire Général de la Préfecture s’étonnant des solutions miracles trouvées pour des clandestins illégaux alors que depuis trente ans de nombreux SDF français auraient aimé bénéficier de la même sollicitude. Aux propos lénifiants du Secrétaire Général, Bruno Desies a rappelé au public que ce n’était que la première vague puisque les clandestins arrivent quotidiennement à Calais. A cela s’ajoute le « Mécanisme de Relocation des Migrants » voté à l’unanimité des représentant de l’UMPS (exception faite de Monsieur Hortefeux qui s’est abstenu) le 10 septembre de 2015 au Parlement Européen. Par ce « Mécanisme » la France a l’obligation d’accueillir, sous peine de pénalités, 30 000 clandestins issus de migrations de masse, migrations qui ne peuvent se produire sans l’aval de nos dirigeants. Le Secrétaire Général a bien entendu répondu que c’étaient des mensonges, ce que tout le monde peut vérifier sur internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *