Réaction de Mireille d’Ornano, candidate FN aux municipales de Grenoble.

Suite au débat qui vient d’avoir lieu à l’Ampérage, à l’initiative du monde associatif culturel, pour qu’il n’y ait aucune ambiguïté, je tiens à préciser que je n’ai jamais reçu la moindre invitation à participer, en ma qualité de candidate tête de liste aux prochaines municipales, à ce débat.

Si je manquais donc à l’appel, comme il a été dit et écrit, c’est bien de la faute exclusive des organisateurs et non de la mienne.

Bien sûr, je tiens à rassurer les Grenobloises et les Grenoblois : si le suffrage universel nous était favorable en mars prochain, nous veillerons à promouvoir une politique culturelle de qualité qui tiendrait compte à la fois de notre identité propre mais soucieuse aussi de respecter les sensibilités artistiques de chacun, sans heurter les consciences et la profondeur de nos traditions.

Nous veillerons également, d’une manière scrupuleuse, à ce que les subventions allouées ne soient pas détournées de leur but déclaré et ce, à des fins bassement partisanes et politiciennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.