Intervention d’Alexis Jolly au conseil communautaire de La Métro sur la CFE

Conseil communautaire du 19 Septembre 2014
CFE : fixation du montant d’une base servant à l’établissement de la cotisation minimum

Intervention de Mr Jolly
Conseiller communautaire Front National

Monsieur le Président, Chers collègues,

nous sommes assez circonspects au regard de la délibération présente :

Grenoble et son agglomération ne font pas figure de bon élève pour la fiscalité des
entreprises, ni même de ses foyers d’ailleurs puisque je rappelle par exemple le
déplafonnement de 6% à Grenoble des taxes d’habitations sur la moyenne nationale, et le
bon de plus de 18% sur la taxe foncière bâtie entre 2007 et 2013.

Aujourd’hui, et vous le savez, le tissu économique local est malade. Et notre territoire
nécessite des mesures ciblés destinées à favoriser son développement.

Comme l’a relevé le conseil des prélèvements obligatoire, les PME payent presque trois
fois + d’impôts sur leurs bénéfices que les sociétés du CAC 40.

Vous conviendrez alors, que l’urgence est à l’allègement de la fiscalité de ceux qui créent
l’emploi.

Je lisais cette semaine que 49% des dirigeants de TPE se sentaient proche du Front
National, peut-être est-ce parce que nous demandons, dans la limite de la législation, de
favoriser les entreprises locales dans les marchés publics, ou bien que soient revus
certaines de nos dépenses plutôt que l’augmentation de la fiscalité qui sert trop souvent
de variable d’ajustement.

Quoi qu’il en soit, ce sont eux : les entreprises notamment les PMI PME TPE,
commerçants et artisans qui embauchent et déterminent l’emploi, ce sont eux à qui
certains leur ont dit que la fiscalité allait s’alléger avec la disparition de la taxe
professionnelle alors que les taxes et les impôts sont de + en + prépondérants avec la
cotisation foncière des entreprises.

Voter pour cette délibération ce n’est pas soutenir les petites entreprises mais prendre le
risque une fois de plus de voir disparaitre un tissu économique local déjà si fragilisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *