Insécurité: Grenoble devancera-t-elle Marseille?

Communiqué de presse de Mireille d’Ornano
Député français au Parlement européen
Conseillère municipale de Grenoble

konk-france-occupee-policeLes fusillades se multiplient dans notre pays et touchent notre ville de Grenoble. Le pouvoir des fleurs selon Eric Piolle est inefficace pour combattre l’insécurité. La fusillade de la place Bir-Hakeim devrait cependant, par le symbole qu’elle évoque, inciter notre édile à reprendre le flambeau du général Koenig qui résista à l’Afrika-Korps du général Rommel.

Au lieu de cela, de reculades en abandon, la mairie oppose à la délinquance des jardinières et de la co-construction de projets citoyens. La police municipale n’est toujours pas armée et l’embryon de vidéo-surveillance permet à Grenoble de devenir le havre du banditisme. Il ne se passe plus une semaine sans entendre parler la poudre. Quant aux citoyens il ne peuvent que s’en remettre à l’adjointe à la tranquillité en attendant les prochaines élections.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *