Erwann Binnet, candidat socialiste ou opportuniste ? – Front National Isère

Erwann Binnet, candidat socialiste ou opportuniste ?

Communiqué de presse de Thibaut Monnier, Conseiller régional, Secrétaire Départemental du FN 38

Dans son édition du samedi 18 mars 2017, le Dauphiné Libéré évoque l’absence de parrainage délivré par Erwann Binet, pourtant investi par le parti socialiste, pour les élections présidentielles de 2017. Le journal rapporte également que « chaque jour qui passe [le] rapproche un peu plus du vote Macron ».

Pour ofFicialiser son ralliement prochain à Emmanuel Macron, Erwann Binet prend prétexte de l’attitude supposée de Benoit Hamon consistant à « dévoyer le principe de la primaire en tournant le dos aux autres composantes de la gauche ». Je rappellerais à M. Binet que Martine Aubry et Arnaud Montebourg étaient également candidats aux primaires socialistes de 2011 remportées par son favori, François Hollande. Or, les franges du lectorat socialiste représentées par Martine Aubry ou Arnaud Montebourg ont tout bonnement été ignorées lors du quinquennat Hollande sans que cela dérange l’esprit de synthèse tant vanté aujourd’hui par Erwann Binnet.

L’hypocrisie du principe même des primaires apparaît au grand jour : les élus vantent leur modernité et leur dimension démocratique uniquement lorsque leur favori les remporte. Quand ce n’est pas le cas, toutes les excuses sont bonnes pour trahir la parole donnée.

Au Parti Socialiste qui l’a fait élire en 2012, Erwann Binet préfère aujourd’hui le Parti des opportunistes. Un choix, semble-t-il, davantage motivé par les sondages que par ses convictions. Les électeurs trancheront.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.