Deuxième tour des élections départementales: le FN s’enracine, le département passe à droite

Résultats nationaux: le FN gagne 31 cantons

Malgré le battage médiatique anti-FN, nous gagnons 54 sièges au deuxième tour (contre un seul en 2011) qui viennent s’ajouter aux 8 du premier tour, soit 62 élus au total (31 binômes). Notre progression est donc indéniable avec en moyenne 40% des voix dans les cantons où le FN était présent au second tour, seul face à des unions de circonstance. Il est intéressant de noter le cumul global des votes nationaux par parti qui place le FN en deuxième position derrière l’Union de la Droite:

Résultats 2ème tour FranceNéanmoins, le mode de scrutin majoritaire à deux tours, favorable aux alliances, pénalise le FN sans allié et révèle la porosité de l’électorat UMP-PS. Ce qui permet à la gauche de conserver des départements (et même d’en gagner un!) où droite et FN sont pourtant majoritaires en voix. Le report de voix au second tour est cependant plus important du PS vers l’UMP que l’inverse.

Le « troisième tour » (élections des présidents de conseils départementaux) risque d’illustrer cette connivence UMPS dans les départements où ils n’ont pas de majorité face au FN (Vaucluse, Aisne): L’UMP et le PS vont s’entendre pour élire leurs exécutifs.

Notons que les électeurs des villes FN l’ont plébiscité après un an de mandat, ce qui confirme l’attachement des administrés à notre programme de désendettement et de retour au bon sens.

En tout état de cause, les résultats laissent augurer d’une large victoire aux régionales, dont le scrutin proportionnel à seuil éliminatoire nous promet au moins un tiers des élus!

Résultats départementaux: progression éclatante en Isère!

En Isère, le département bascule à droite avec 17 cantons contre 12 pour la gauche. Nous consolidons notre ancrage local :

Résultats 2ème tour IsèreNos candidats étaient encore présents dans 18 cantons (9 étaient arrivés en tête dimanche dernier) dont 2 triangulaires. Si nous n’en gagnons aucun, nous y obtenons en moyenne 36,54% :

On constate que si nous échouons à transformer l’essai du premier tour, faute d’une réserve de vois suffisante, nous progressons dans tous les cantons où nous étions en duel, dépassant la barre des 40% dans 5 cantons, avec un record de 45% à Vienne. En revanche, les triangulaires ne profitent pas au FN, qui perd systématiquement des voix par rapport au premier tour, certains électeurs préférant encore miser sur la droite courbe.

Notre encrage local s’affirme donc inexorablement, ce qui nous permettra d’aborder les prochaines élections avec une visibilité et une légitimité accrues.

Retrouvez ici tous les résultats du premier tour.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *