Le conseil municipal d’Echirolles fait sa rentrée

Après un été fortement agité par les événements quotidiens, les élus d’Echirolles ont fait leur rentrée lors d’un conseil municipal le 28 Septembre 2015

conseil2809

44 délibérations à l’ordre du jour, des sujets de moins en moins politiques compte tenu du transfert massif de compétences vers la métropole depuis Janvier 2015, il n’en reste pas moins que les élus du Front National ont des choses à dire et le font savoir à travers leurs interventions.

Réimplantation de la maison des anciens

Quoi de plus paisible pour des retraités de finir leurs jours entourés des dealeurs, de criminels et de délinquants qui agressent violemment la police?
Les élus du groupe Front National se sont opposés à la réimplantation de cette maison des anciens à quelques mètres d’une zone de non droit pour des raisons évidentes de cadre de vie absolument délétère, d’autant que ce projet comporte aussi la construction de logements sociaux. Or, si le Front National soutient la construction de logements sociaux, il souhaite les attribuer prioritairement aux français, et éviter ainsi que des familles de Roms y soient logés comme c’est déjà le cas, où que des clandestins répondent à l’appel d’air lancé par le maire d’Echirolles qui a déclaré récemment vouloir accueillir « des familles déracinées », comprenez des clandestins.
Retrouvez l’intégralité de l’intervention d’Alexis Jolly à partir de 59:20

Subventions aux clubs de sport

Reconnaissant les économies réalisées pour l’attribution de subventions aux clubs de sports, nous avons toutefois remarqué que les sommes économisées ont servi à financer 7 emplois d’avenirs pour différents clubs. Une preuve alors que le recours aux emplois d’avenir coutent cher puisque 27 000€ ne seront pas attribués aux clubs mais à ces emplois précaires.
Par conséquent, le groupe FN s’est abstenu sur cette délibération.
Retrouvez l’intégralité de l’intervention d’Alexis Jolly à partir 2:17:50

Subventions aux associations

Le groupe Front National a tenu à intervenir sur les différentes subventions attribués aux associations.
Nous avons soutenu par exemple l’attribution d’une subvention de 500€ pour la sécurité routière, refusé d’attribuer plus de 1000€ à des associations de quartiers pour aller visiter la Camargue ou Marseille sous prétexte du lien social et du vivre-ensemble.
Retrouvez l’intégralité des interventions d’Alexis Jolly à partir 3:29:09 ; 3:36:20 ; 3:39:30 ; 3:41:56 ; 3:47:00

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *